Home | NL | FR
Campenaerts avec une petite différence

22-06-18 Campenaerts avec une petite différence

Benjamin Verraes, Ann-Sophie Duyck, Victor Campenaerts ... Les favoris n'ont pas déçu lors du contre-la-montre national à Anzegem. A noter tout de même des noms surprenants sur le podium chez les hommes et dames élites. Thomas De Gendt qui revenait d'un stage en altitude quelques heures plus tôt et la cycliste Ellen Van Loy furent les révélations de la journée.

Benjamin Verraes succède à David Boucher en tant que meilleur rouleur de l'élite nationale sans contrat. Le coureur de Flandre Occidentale, âgé de 31 ans, a été plus rapide que Sander Elen, avec à peu près une minute d'avance sur son dauphin. La médaille de bronze est revenue à Julien Van Den Brande. « Je suis très heureux », a déclaré Verraes. « Surtout parce que ce n'était pas un travail facile. Les routes en béton près d'Anzegem n'adhéraient pas bien, et le vent omniprésent rendait l'exercice deux fois plus difficile. Mais tout est bien qui finit bien. »

La suprématie de Duyck

Chez les femmes, comme prévu, Ann-Sophie Duyck s'est largement détachée de la concurrence. La vice-championne d'Europe du contre-la-montre a bouclé les 29 kilomètres à une moyenne de plus de 43 kilomètres par heure. Lotte Kopecky a terminé à la deuxième place, à un peu plus d'une minute de Duyck. L'étonnante gagnante de la médaille de bronze fut l'adepte des labourés Ellen Van Loy, deuxième du dernier championnat de Belgique de cyclo-cross à Ostende.
Ce cinquième titre consécutif pour Ann-Sophie Duyck lui fait-il quelque chose? « Oui, bien sûr. Le chrono est mon truc. Je continue de travailler sur l'amélioration de mes points faibles, donc chaque nouveau test chrono est un défi pour moi. Mais ce n'est pas un travail individuel. Sur chaque victoire, j'implique mon petit-ami et entraîneur, ainsi que Sport Vlaanderen et Belgian Cycling. Je ne serais pas capable d'atteindre ce niveau sans leur soutien. Les prochains grands objectifs sont le Championnat d'Europe et du Monde. Puis-je ambitionner de grands résultats? Cela dépend de quelques facteurs. De la force de mes adversaires et de la nature du parcours, en particulier. Je ne suis pas un talent pur, je dois travailler dur. Et puis j'ai moi-même besoin d'une super journée et que plusieurs concurrentes passent au travers. Mais si ces conditions sont remplies, je peux viser un très bon classement. »
Lotte Kopecky se contente sans problème de la deuxième place. "En sachant que j'ai terminé ma dernière course sur route à la mi-septembre l'année dernière, vous réalisez immédiatement que je ne peux pas être en pleine forme pour le moment. J'espère que cela arrivera en août, lorsque je rejoindrai Jolien D'Hoore dans la Madison sur le Championnat d'Europe sur piste. »
Les réelles ambitions d'Ellen Van Loy arrivent un peu plus tard dans le calendrier. "J'espère refaire une saison régulière en cyclo-cross », déclare-t-elle. « Mais, pour l'attente, c'est un coup de pouce mental de la taille. J'aime monter un vélo de contre-la-montre, et j'affectionne l'effort en solitaire et repousser mes propres limites. Mais que cela me donnerait une médaille de bronze au championnat de Belgique? Je n'aurais jamais osé en rêver! »

Avance minime pour Victor Campenaerts

Pour la troisième année consécutive, le suspense était de mise sur le Championnat de Belgique pour Hommes Elites. Il y a deux ans, la différence entre le vainqueur Victor Campenaerts et son dauphin Yves Lampaert était de trois secondes. L'année dernière, les rôles ont été renversés et le coureur de Flandre Occidentale l'avait emporté avec un bonus de 17 secondes, entre autres à cause d'une glissade de son «rival éternel». A Anzegem, c'était à nouveau au tour de Campenaerts d'être sacré. Toutefois, le Champion d'Europe a reçu une concurrence inattendue. En effet, à la deuxième place, on ne retrouve pas Yves Lampaert, mais Thomas De Gendt, qui s'est avéré être la menace du coureur anversois. Campenaerts a dû faire son maximum pour gagner avec une différence de 2,5 secondes sur son coéquipier de la Lotto-Soudal.
"Super cool", rigole Campenaerts. "J'aime une course passionnante. (Rires) Si cela s'avère à mon avantage, du moins. Que Lotto-Soudal fasse un et deux est aussi un joli bonus. Garder Quick.Step Floors à distance est agréable, surtout parce que ce Championnat de Belgique se déroulait dans "leur" zone géographique. »
L'Anversois e concentre désormais sur Glasgow. En Ecosse, Campenaerts espère se succéder à lui-même comme champion d'Europe du contre-la-montre. "Pour cela, je vais faire un stage en altitude d'un mois. Et je me rendrai à Glasgow quatre ou cinq jours avant les Championnats d'Europe. J'ai reçu une clé USB du sélectionneur Kevin De Weert avec des informations sur le parcours, mais en rendant là-bas si tôt, je pourrai complètement le maîtriser. (Rires) Même si je suis très content de ce titre belge, si cela ne tient qu'à moi, je ne porterai pas ce maillot national l'année prochaine. Pour cela, il faut que je devienne à nouveau Champion d'Europe. »
Thomas De Gendt n'affichait aucun signe de mécontentement arprès avoir été battu de justesse par son coéquipier Victor Campenaerts. En partie parce qu'il n'attendait rien de ce Championnat de Belgique. "Si j'avais vraiment voulu briller aujourd'hui, je n'aurais pas passé douze heures en voiture la veille. Je reviens juste d'un stage en altitude au Stelvio, et cela correspondait bien à ma préparation pour le Tour de France de tout donner sur un vélo de contre-la-montre. Je n'avais pas d'ambitions, car tout peut arriver quand tu rentres d'un stage pareil. Soit vous ne progressez pas, comme ce sera probablement le cas sur le Championnat de Belgique sur route à Binche dimanche. Soit vos jambes sont bien là l'espace d'un jour et vous êtes tout de suite au niveau. C'était le cas à Anzegem. »
L'argent, l'or et le bronze. Yves Lampaert a obtenu l'ensemble des médailles en trois ans. Le coureur de Flandre Occidentale a signé le meilleur temps au terme du premier tour, mais a ensuite perdu peu à peu ce bonus de 20 secondes. "Je n'avais plus les jambes du Tour de Suisse", souligne-t-il. « Probablement un jour moindre, bien que le fait d'être enrhumé n'ait pas aidé non plus. Mais je ne cherche pas d'excuses. Le temps ne ment jamais. Les deux premiers étaient meilleurs que moi à Anzegem. »



L'actu à chaud

13-09-18Lotto-Coupe de Belgique Élite s/c & U23 - Mémorial Francy Leners
11-09-18Sélections nationales: Tour Féminin de l'Ardèche
11-09-18Sélections nationales: Tour of Slovakia
10-09-18Sélections nationales: CM Route Innsbruck
06-09-18Sélections nationales: Chrono Champenois
ESSO AG Insurance lotto
Bio-Racer Shimano Liberale Mutualiteit ADMB Ridley Jupiler Het Laatste Nieuws Concordia Toyota Vanreusel Snacks Sporza
Be Gold Cloud Partners

NewsRLVB
Contact
Heures d'ouve...
Organigramme
Logo & charte...
Objet et tâches
Mission state...
Statuts
Règlement int...
Itinéraire
Disciplines
Route
Piste
Cyclo-cross
VTT
Trial
BMX
Indoor Cycling
Récréation
Belgian Cycli...
Programme
Sélections
JO – CM - CE
Vêtements
Belgian Cycli...
CB
Organisation ...
Championnats ...
Disciplines
Commissaires ...
Devenir commi...
Formulaires m...
Règlements gé...
Collèges
Règlements sp...
Directives d'...
Protocole Spo...
Antidopage
Signaleurs
Formulaires
Cartes calend...
Licences
Participation...
Demande licen...
Demande wildc...
Télécommunica...
Barèmes des prix
Events
Publications
Décisions Con...
Accompagnemen...
Palmarès
Records
PartenairesLiensVidéo