Home | NL | FR
Gerben Thijssen champion

13-08-18 Gerben Thijssen champion

Gerben Thijssen (Lotto Soudal) est le nouveau champion de Belgique chez les écoles. Cet apprenti de la piste a réglé le sprint du groupe de tête réduit devant Jens Reynders et Tom Verhaegen.

 Les premières offensives du début de course n'ont pas connu beaucoup de succès, jusqu'à l'accélération de Jari Heyse, Abram Stockman, Tomas Petit et Arne De Groote dans le deuxième tour. Deux tours plus tard, le groupe de tête s'est élargi à 22 coureurs, et ensuite à 34 après une réaction au peloton, dans lequel on ne retrouvait que “quatre” sociétaires de Lotto-Soudal. Néanmoins, sur la contre-attaque suivante de 19 coureurs, six d'entre deux appartenaient à la formation rouge. Ces coureurs ont fait la jonction pour former un peloton de 53 coureurs, au début de la deuxième partie de course. Le reste pouvait déjà oublier les ambitions de titre.
Un peu plus tard, Abram Stockman était de nouveau l'investigateur d'une échappée. Au début, il a reçu la compagnie de Lionel Taminiaux, Cedric Beullens, Celestin Leyman, Gerben Thijssen, Brent Van Moer et Robbe Debuyck, et ensuite de Brent Van Tilborgh, Angelo Van den Bossche et de Jens Reynders. A 50 kilomètres de l'arrivée, ils possédaient un peu plus d'une minute d'avance. Quand l'entente devant a baissé, tout le monde se tenait dans un mouchoir. Une nouvelle relance devant a été fatale à Van Tilborgh, mais cela a surtout donné de l'air aux leaders par rapport aux premiers poursuivants. Cependant, Laurens Huys et Tom Verhaegen ont quand même réussi à boucher le trou. Ces 11 coureurs entamaient le dernier tour pour la victoire, sans pour autant posséder une avance rassurante sur les premiers poursuivants. Dans ces 15 derniers kilomètres, les tentatives n'ont pas manqué. Van Moer essayait en premier mais sans succès, tout comme pour Jens Reynders.
Une attaque conjointe de Debuyck, Leyman et de nouveau Van Moer semblait avoir plus de chances de fonctionner, mais l'entente n'était pas au rendez-vous et finalement cette attaque se terminait en eau de boudin. Quand les poursuivants se sont rapprochés, Huys s'est positionné en tête au service du rapide Thijssen. Celui-ci lançait le sprint de loin et personne n'a été en mesure de le doubler.

 Gerben Thijssen: “Grosse pression pour conclure”

 “La pression pour conclure était très grande”, déclarait le coureur de 20 ans en conférence de presse. “Lors du briefing d'avant-course, le directeur sportif avait dit que nous jouerions la carte d'Alfdan De Decker en cas de sprint massif. Ce n'était pas un problème, mais j'avais que je voulais faire la course. Quand les 34 sont sortis, c'était un peu la panique, mais j'avais encore plusieurs coéquipiers solides pour rectifier la situation. Dans les derniers kilomètres, Huys a fait un travail incroyable pour maintenir le deuxième groupe à bonne distance. Ce n'est pas que j'étais préoccupé par le retour de concurrents de l'arrière, mais j'étais concentré exclusivement sur les attaques dans notre groupe de tête, mais cela s'est bien passé. Huys a lancé à 300 mètres, et ensuite, ce fut à moi de jouer. J'ai fait un sprint solide mais à 30-40 mètres de la ligne, j'ai eu des crampes. Heureusement, j'avais suffisamment de marge.
Thijssen ne sait pas exactement s'il roulera encore chez les Espoirs l'an prochain ou dans le World Tour. “Il y avait beaucoup de rumeurs concernant mon avenir récent, mais je dois dire honnêtement que rien n'est fixé. Je veux d'abord attendre quelques semaines. A partir de vendredi, je roule le Tour de l'Avenir. Ensuite, nous nous réuniorons avec les directeurs sportifs de mon équipe actuelle et ceux du World Tour pour discuter de ma situation. Je veux en tout cas commettre aucune erreur et certainement de passer le cap trop tôt. J'ai un avenir en tête et ce n'est pas celui d'un coéquipier. Je veux devenir un vrai sprinteur.”

 Jens Reynders: “Je pense que j'étais le plus fort”

 Jens Reynders a vu sa superbe course récompensée par une médaille d'argent. “Je pense que je peux dire que j'étais le plus fort”, déclarait le Limbourgeois. “J'étais impliqué dans chaque tentative et si on tient compte du fait que je n'avais pas de coéquipier au départ et que j'ai encore roulé une course pro aux Pays – Bas la veille, cela me semble une conclusion logique. Je savais que je serais trop court par rapport à Thijssen au sprint. C'est pourquoi j'ai essayé à plusieurs reprises dans le dernier tour de sortir. Malheureusement, cela n'a pas marché.”
Le troisième du jour Tom Verhaegen était surtout ravi d'être sur le podium. “Ma course était déjà à moitié réussie au moment j'ai réussi à faire le bond avec les hommes de tête en compagnie de Laurens Huys. C'était un effort très long dont il m'a fallu du temps pour récupérer. Je n'ai pas vraiment beaucoup travaillé en tête de groupe pour me réserver pour le sprint. Contre Gerben, il n'y avait rien à faire. Il a facilement pris deux, trois longueurs d'avance.”

ELITES SANS CONTRAT

Rutger Wouters s'isole dans les derniers kilomètres vers le titre national chez les élites sans contrat.

Deux jours après son 27e anniversaire, Rutger Wouters a remporté le titre national chez les élites sans contrat. Dans le final, il s'est échappé du groupe de tête de douze coureurs. Jonas Goeman et Dries Verstrepen ont pris les médailles d'argent et de bronze.
Juste après le départ, les coéquipiers Joren Segers et Thoms Van Opstel attaquaient. Un peu plus tard, Glenn Debruyne, Dries Verstrepen, Jonas Goeman et Clément Fernandez ont fait la jonction. Leur avance a longtemps fluctué autour de la demi-minute. Après une âpre bataille, ils ont pu doubler leur avantage. Une chute malencontreuse a couté la place de Joren Segers dans le groupe de tête. Un tour plus tard, Fernandez a dû lâcher prise.
La réaction au peloton est venue de Kjell Van Driessche. Avec comme conséquence, un nouveau groupe de tête de 12 coureurs avec les survivants Debryne, Verstrepen et Goeman, mais aussi Jeroen Eyskens, Angelo De Ketele, Laurent Pieters, Rutger Wouters, Joren Touquet, Jurgen Cop, Gill Meheus et Christophe Van Cauwenberghe. Ils n'ont jamais eu plus d'une minute d'avance, mais le peloton avait toutes les peines du monde à résorber l'écart. Pieter Jacobs a bien essayé tout seul, mais il a échoué à quinze secondes. 
Juste avant l'entame du dernier tour, un groupe solide s'est extirpé du peloton avec de nouveau Jacobs, mais également Joeri Calleeuw, Gillian Van Rymenant, Sven Noels, Jens Moens, Julien Van den Brande, Bram Van Renterghem, Stijn Minne et Maximilien Picoux. De grands noms qui se rapprochaient très fort. Mais après une première attaque de Debruyne, c'est Wouters qui a accéléré dans le groupe de tête. Directement la bonne offensive, car le solide Limbourgeois prenait vingt secondes et n'était plus gêné dans les derniers kilomètres. Goeman et Verstrepen, à l'attaque de bout en bout, s'emparait des médailles restantes.
“Je pense que ce titre représente pour moi le summum de ma carrière”, déclare le gagnant après sa 13e victoire de la saison. “Devenir pro n'est plus possible pur moi. La course s'est déroulée idéalement. Un groupe est vite sorti sans prendre une grande avance. Ensuite, nous avons pu les rattraper avec plusieurs coureurs solides. C'était peut-être ainsi, mais j'avais l'impression que cela ne tournait plus fort entre nous au moment du regroupement. Autrement, nous aurions pu nous construire un matelas plus large. C'est resté serré et je voyais ce groupe de neuf se rapprocher à toute allure. Bien que je sois rapide au sprint, j'ai opté pour une accélération sur les pavés. Le bon choix, apparemment.”



L'actu à chaud

17-07-19Sélections nationales: CE MTB XCO Brno
17-07-19Sélections nationales: Festival Olympique de la Jeunesse Européenne Bakou
17-07-19Sélections nationales: Test Event Olympique Route Tokyo
17-07-19Sélections nationales: BeNe Ladies Tour
17-07-19U23 Road Series - Analyse H4A Internationaal Beloftenweekend
ESSO Beobank AG Insurance lotto
Bio-Racer Shimano Liberale Mutualiteit Liantis Ridley Jupiler Het Laatste Nieuws Concordia Toyota Vanreusel Snacks Sporza
Be Gold Cloud Partners

NewsRLVB
Contact
Heures d'ouve...
Organigramme
Logo & charte...
Objet et tâches
Mission state...
Statuts
Règlement int...
Itinéraire
Disciplines
Route
Piste
Cyclo-cross
VTT
Trial
BMX
Indoor Cycling
Récréation
Belgian Cycli...
Programme
Sélections
JO – CM - CE
Vêtements
CB
Organisation ...
Championnats ...
Disciplines
Règlements
Devenir commi...
Formulaires m...
Règlements gé...
Collèges
Règlements sp...
Directives d'...
Protocole Spo...
Antidopage
Signaleurs
Formulaires
Cartes calend...
Licences
Participation...
Demande licen...
Demande wildc...
Télécommunica...
Barèmes des prix
Events
Publications
Décisions Con...
Accompagnemen...
Palmarès
Records
PartenairesPoint de contact
Point de cont...
Commission d'...
LiensVidéo