Home | NL | FR
Point de vue de la cellule médicale suite aux signaux de problèmes cardiaques après la vaccination

18-08-21 Point de vue de la cellule médicale suite aux signaux de problèmes cardiaques après la vaccination

Suite aux avis dans les médias concernant les effets secondaires rares chez les sportifs après la vaccination, la fédération souhaite clarifier la situation par le point de vue de la cellule médicale et rappeler les recommandations officielles.

Dans une lettre de l'AFMPS datée du 14/07/2021, il est signalé que le Comité de sécurité de l'EMA (PRAC) a décidé après enquête que la myocardite (inflammation du muscle cardiaque) et la péricardite (inflammation de la membrane autour du cœur) peuvent se produire dans de très rares cas après la vaccination avec les vaccins COVID-19 Comirnaty (Pfizer/BioNTech) et Spikevax (l'ancien vaccin COVID-19 de Moderna). Ces cas rares ont eu lieu principalement dans les 14 jours suivant la vaccination (et plus souvent après la deuxième dose), et plus souvent chez les hommes jeunes.

La nature très rare de ces plaintes appelle à la nuance dans les avis. En effet, l'EMA confirme que les bénéfices de tous les vaccins autorisés contre le COVID-19 continuent de l'emporter sur les risques, compte tenu du risque de COVID-19 et des complications associées, et du fait que les preuves scientifiques montrent que les vaccins réduisent les décès et les hospitalisations dus au COVID-19.

La fédération est d'accord avec les avis de l'EMA:
- Une infection coronaire en soi est plus dangereuse qu'un vaccin.
- La probabilité que ces effets se produisent est très faible, mais vous devez être conscient des symptômes afin de recevoir, si nécessaire, un traitement médical rapide pour accélérer votre rétablissement et éviter les complications.
- Vous devez consulter immédiatement un médecin si vous présentez les symptômes suivants après la vaccination:
o essoufflement;
o des battements cardiaques forts qui peuvent être irréguliers;
o douleur thoracique.

Spécifiquement pour les jeunes athlètes, la fédération recommande de réduire le volume d'entraînement pendant au moins une semaine (de préférence deux semaines) et de ne pas disputer de compétition. Contactez votre médecin si vous avez des questions sur l'utilisation du vaccin.

La santé de la "bulle cycliste" étant l'une de nos priorités, nous tenons à expliquer la situation de manière correcte et nuancée par ce message. Les fédérations de cyclisme attendent des conseils supplémentaires de la part des organismes responsables en cas d'autres actions nécessaires.


L'actu à chaud

23-09-21Sélections nationales: UEC BMX European Cup 7&8 Papendal
22-09-21Lotto-Coupe de Belgique Juniors - Jemeppe
16-09-21Sélections nationales: AG Tour de la Semois
15-09-21Lotto-Coupe de Belgique Élite 2 & U23 - GP du Vélodrome de Rochefort
14-09-21Sélections nationales: UPDATE: CM Route Flandre
ESSO Beobank AG Insurance lotto
Bio-Racer Shimano Liberale Mutualiteit Liantis Naessens Ridley Jupiler Concordia Toyota Vanreusel Snacks Het Laatste Nieuws Sporza
Be Gold Cloud Partners

NewsRLVB
Contact
Heures d'ouve...
Organigramme
Logo & charte...
Objet et tâches
Mission state...
Statuts
Règlement d'o...
Itinéraire
Disciplines
Route
Piste
Cyclo-cross
VTT
Trial
BMX Racing
BMX Freestyle
Indoor Cycling
Cycling Esports
Récréation
Belgian Cycli...
Programme
Sélections
JO – CM - CE
CB
Organisation ...
Championnats ...
Disciplines
Barèmes des prix
Règlements
Devenir commi...
Formulaires m...
Règlements gé...
Collèges
Règlements sp...
Directives d'...
Protocole Spo...
Antidopage
Signaleurs
Formulaires
Cartes calend...
Licences
Participation...
Demande licen...
Demande wildc...
Télécommunica...
Barèmes des prix
Déclaration d...
Publications
Décisions Org...
Accompagnemen...
Palmarès
Records
Info nouvel A...
PartenairesPoint de contact
Point de cont...
Commission d'...
LiensShop
Vêtements