Fien De Paepe (Carbonbike Giordana): “Nous voulons faire mieux qu’en 2022”

Les Women Cycling Series repartent pour un tour en 2023. Pour cette troisième édition, l'équipe Carbonbike-Giordana, anciennement S-Bikes Doltcini, sera de nouveau de la partie et espère faire aussi bien, voire mieux, que lors de l'exercice précédent.

En 2022, la formation de Julien Van den Brande a engrangé deux succès et a remporté le classement des jeunes grâce à Jade Lenaers. « Nous avons gagné les manches les plus difficiles à Everberg et à l’Omloop van de Zevenheuvelen. Saartje Vandenbroucke est à l’aise quand le profil est vallonné. Je me souviens bien qu’à Everberg, la journée avait été parfaite. Le plan a été suivi à la lettre. Ce n’est pas un hasard si nous avons décidé de prolonger uniquement les six filles qui étaient présentes ce jour-là », souligne la responsable sportive Fien De Paepe qui se rappelle également du succès aux Pays-Bas à l’Omloop des Zevenheuvelen. « La victoire fut une surprise parce que la course avait lieu entre le Tour de Belgique et le Baloise Ladies Tour. C’était une période intense pour nous. Nous pensions qu’il y aurait de la fatigue dans l’équipe. Finalement, ça s’est bien passé. Saartje a pu faire parler ses qualités de puncheuse. » Course qui a également permis de valider la victoire de Jade Lenaers au classement des jeunes. «  Elle peut en être fière. Elle a beau avoir roulé en Continental chez Doltcini-Van Eyck par le passé. Ça reste une performance, car elle n’a pas le temps de s’entrainer à 100%. Elle est encore des études. »

C’est donc avec ambition que Carbonbike-Giordana entamera la saison 2023. « Nous voulons faire mieux », avertit-elle. Avec les arrivées d’Arianna Pruisscher, Fiona Mertens, Fien De Wiespelaere et de Zsofia Szabo les attentes seront élevées. « Nous voulons toujours nous mettre en évidence, mais disons que l’état d’esprit est différent sur une manche des Women Cycling Series. Au niveau UCI, le but est de se montrer. Nous savons que nous ne pouvons pas rivaliser avec Lorena Wiebes au sprint. Par contre, sur les Women Cycling Series, nous savons que nous avons le niveau pour gagner. »

Présentation de l'équipe Carbonbike Giordana. Photo: Carbonbike Giordana

LES WOMEN CYCLING SERIES, TREMPLIN IDEAL POUR LES FILLES SORTANT DES JUNIORS

Pas question de trainer en route, il faut déjà répondre présent sur Bruxelles – Opwijk, le 26 février, lors de la manche d’ouverture. « Je me réjouis du retour de cette course au calendrier. Ce sera la manche la plus dure avec les pavés. Les conditions climatiques ne seront sûrement pas géniales. Fiona Mertens et Laura Vainionpää connaissent le terrain. En cas de sprint, nous avons des filles rapides comme Arianna Pruisscher, qui avait gagné deux manches des Women Cycling Series en 2019, Dina Scavone ou Jade Lenaers. », prévient-elle. S’il est encore difficile de sortir des noms pour le classement individuel, Fien De Paepe a déjà sa petite idée sur les rivaux à l’interéquipes. « Côté belge, il faut se méfier de DD Group – Isorex – No Aqua CT. Ils ont des filles ayant roulé au niveau UCI et donc qui peuvent très bien se comporter dans cette compétition. Du coté néerlandais, je pointerai W.V Schijndel et Van der Velden Adviseurs – MTD. »

Fien De Paepe est donc ravie de voir les Women Cycling Series repartir pour une 3e édition en 2023. « Quand on voit une fille comme Margot Vanpachtenbeke gagner le classement général l’an passé et puis signer dans une équipe UCI (Parkhotel Valkenburg), la mission des Women Cycling Series est réussie. J’espère qu’on pourra en voir une de chez nous faire le bond en Continental, voire mieux, en 2024 grâce aux Women Cycling Series. C’est également génial d’avoir ce challenge de régularité pour les filles qui sortent des Juniors. Elles sont souvent propulsées au niveau UCI et beaucoup d’entre elles ont du mal à digérer cette étape. Il faut des courses 1.15b sans équipe UCI, comme les Women Cycling Series, pour s’illustrer et progresser à son rythme. »

Related news

Route

Avant-goût de la Lotto-Coupe de Belgique Juniors

La première course sur route de la Coupe de Belgique pour les juniors, à savoir le GP Ferdinand Bracke à Walcourt, sera disputée le dimanche 7 avril. Tout comme la Coupe de Belgique U17, ce critérium de régularité permet d’accumuler des points dans quatre disciplines: le cyclisme sur la piste, le cyclocross, le VTT et le cyclisme sur route. Cette année-ci, la Coupe de Belgique pour les juniors se composera de six manches sur la route, à commencer par le GP Ferdinand Bracke, nouveauté dans cette compétition. Cette épreuve, en hommage au vainqueur de la Vuelta de 1971, n’en est qu’à sa deuxième edition. “Après notre première édition, nous avons tout de suite développé une bonne réputation et nous avons …

Read more
Route

Avant-goût de la Coupe de Belgique U17

La première épreuve sur route de la Coupe de Belgique U17 – le Tour de Mouscron – sera au programme le lundi de Pâques, le 1er avril. Auparavant, des épreuves cyclocross, ainsi que sur la piste, entraient déjà en ligne de compte pour cette compétition. Le VTT est la quatrième discipline. La Coupe de Belgique U17 ne fait pas l’objet d’un classement individuel, mais d’un classement des clubs. Cette année-ci, cette compétition compte quatre manches sur la route, s’y ajoute le CB contre-la-montre par équipe. Nouveauté au calendrier: Pommeroeul. L’épreuve à Coxyde disparaît après un an étant donné que le CB sur route pour les juniors y sera organisé le 26 mai cette année-ci. La course d’ouverture se déroulera donc …

Read more